Patrimoine religieux

Patrimoine

Des styles architecturaux reflétant la diversité religieuse

Saint-Lambert se distingue par la diversité des styles architecturaux de son patrimoine religieux, un des nombreux reflets de ses bâtisseurs anglophones et francophones.

Un patrimoine religieux aux couleurs des communautés anglophones et francophones

La présence de clochers de tailles et de styles variés a, depuis longtemps, marqué le paysage urbain de Saint-Lambert. Ces clochers sont autant de points de repère associés à des églises qui affichent différents styles architecturaux et qui sont associées à une variété de pratiques religieuses chrétiennes.

D’abord à majorité francophone et catholique, la population lambertoise connaît un changement sociodémographique important durant les années 1875, puisque le lien passager ferroviaire attire des cols blancs et des commerçants à majorité anglophone.

Principalement de confession protestante, ces nouveaux venus étaient méthodistes, presbytériens ou anglicans, mais aussi parfois catholiques.

Ainsi, les années suivant cette tendance sociodémographique seront teintées par la construction d’églises destinées à répondre à l’accroissement des communautés anglophone et francophone. La diversité remarquable des lieux de cultes lambertois est donc intimement liée à cette tendance.

Lire plus

Des constructions inspirées de grands architectes et de styles variées

Imaginées par certains architectes connus de leur époque tels que John Rawson Gardiner (1866-1956) à qui on doit la conception de l’église St-Barnabas (95 rue Lorne) et Guy Desbarats (1925-2003) qui a dessiné l’église Saint-Thomas-d’Aquin (311 rue Saint-Thomas) ou inspirées de styles architecturaux variés comme le style du dombellotisme (église catholique de Saint-Lambert, 41, rue Lorne) ou le gothic revival (église St. Barnabas), elles forment un éventail singulier sur un territoire, somme toute, relativement restreint.

Malgré certains changements comme: l’incendie de la première église catholique, la disparition des églises Saint-Cuthbert Presbyterian et Weslyan Methodist, le paysage lambertois affiche encore aujourd’hui un patrimoine religieux unique qui mérite qu’on s’y attarde. Cette diversité architecturale singulière est ainsi à l’image de la richesse et de l’éventail des cultes catholiques et protestants qui cohabitent sur le territoire de la Ville.

 

Bibliographie

  • Société d’histoire Mouillepied, sous la direction de Chartrand Copti, Huguette, 2007. Saint-Lambert au fil des ans/Saint-Lambert through the years/1857-2007. Société d’histoire Mouillepied, Saint-Lambert.
  • Corbeil, Thérèse, 2002. Saint-Lambert - Les églises. Cahier no 9 - août 2002. Société d’histoire Mouillepied, Saint-Lambert.
  • Inventaire des lieux de culte du Québec, 2016. Église Saint Barnabas. Église de Saint-Francis of Assisi. Église de Saint-Lambert. Église de Saint-Thomas-d’Aquin. Église Saint-Lambert United. En ligne.
  • Répertoire du patrimoine culturel du Québec, 2016. Église Saint Barnabas. Église de Saint-Francis of Assisi. Église de Saint-Lambert. Église de Saint-Thomas-d’Aquin. Église Saint-Lambert United. En ligne.