L’envol des écumes

Musée à ciel ouvert

Marcel Barbeau

Étudiant à l’École du meuble de Montréal, Marcel Barbeau découvre sa vocation artistique grâce à son professeur de dessin Paul-Émile Borduas. Entre 1944 et 1953, à l’atelier de Borduas, il s’initie avec Jean Paul Riopelle à l’art abstrait et poursuit cette production jusqu’à la fin des années 1950. Il participe alors aux activités des Automatistes et signe le manifeste du Refus Global en 1948. 

Marcel Barbeau produit des dessins, des peintures et des sculptures de très grands formats et réalise plusieurs œuvres d’art public. D’abord peintre et sculpteur, il s’intéresse aussi à plusieurs formes d’art et est constamment à la recherche de nouvelles formes d’expression. Son œuvre à la fois épurée et expressive appartient à l’univers baroque. Au cours des années 1950, sa technique évolue d’un art gestuel vers un art plus construit, mais conserve une approche intuitive, des formes irrégulières et des constructions asymétriques. 

Les œuvres de Marcel Barbeau sont exposées au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Afrique du Nord.

REMERCIEMENT

Cette œuvre vous est présentée grâce à une collaboration avec la Fondation Marcel Barbeau.

Fiche technique de l'oeuvre

  • Acrylique sur toile, 140 x 140 cm, signée et datée en noir « Barbeau 2006 », coin inférieur droit, et titrée, signée et datée au revers de la toile, Bagnolet, 2006.
  • Collection Dr Francis Slomka, Paris