Frère Jérôme

L’œuvre La mêlée témoigne d’un système calligraphique illustrant une certaine sérénité en filigrane de laquelle se lisent les préoccupations existentielles qui animaient la vie de Frère Jérôme. La mêlée traduit l’immense plaisir du peintre à exploiter la rivalité du noir et du blanc et établit ainsi une rigoureuse dialectique entre la possibilité de ces nuances. 

L'ARTISTE

Né en 1902 à Charlesbourg, Frère Jérôme a eu pour seul milieu de vie la communauté des Religieux de Sainte-Croix, où il décède en 1994. À la fois peintre visionnaire, audacieux, compatissant et marginal, il laisse en héritage un enseignement et une pratique picturale qui ne connaissent encore aujourd’hui pas de frontières. Il a vécu dans une nécessité de dire et de créer, entremêlant le formel et l’informel tel un passeur de la beauté, un passeur de la témérité, un passeur de la volonté de durer. Cumulant 70 ans de pratique professionnelle, Frère Jérôme est considéré comme une figure marquante de l’art abstrait au Québec.

REMERCIEMENT

Cette œuvre vous est présentée grâce à une collaboration avec la Fondation Frère Jérôme

Fiche technique de l'oeuvre

  • Acrylique sur toile, 127 x 102 cm, 1980
  • Collection du Musée des beaux-arts de Sherbrooke, don des Frères de Sainte-Croix
  • © Succession Joseph Ulric-Aimé Paradis / SOCAN (2018)